Jette Durable

Jette en Tram

Dossier Tram 9

Jette en Brique

Jette Mobile

Problématique du stationnement dans la rue Antoine Baeck

Point porté à l’ordre du jour à la demande de M. De Geest

Les habitants de la fin de la rue Antoine Baeck (près de l’avenue de l’Exposition) ont beaucoup de difficultés à trouver des emplacements de stationnement à cause des raisons suivantes :

• un garage qui occupe régulièrement/tous les jours un grand nombre d’emplacements de stationnement dans la rue le soir. Par conséquent, les habitants n’ont plus de place pour garer leur propre voiture.

• les visiteurs du parc qui garent leur voiture à cet endroit, surtout lorsqu’il fait beau.

• des trafiquants de drogue qui à cet endroit s’emparent des places de stationnement le soir;

• le fait que dans la deuxième partie de la rue Antoine Baeck et dans la rue Dupré une carte de riverain est obligatoire, et que par conséquent on vient se garer librement chez nous.

Cette problématique s’accroît davantage depuis peu, étant donné que maintenant un nouvel agent de quartier inflige systématiquement une amende aux riverains (62€) pour une infraction de stationnement à des endroits qui auparavant étaient tolérés comme endroit de stationnement, à savoir le trottoir surélevé au bout de la rue.

Les habitants comprennent bien que le stationnement en infraction n’est pas une bonne solution, mais ils sont mécontents d’être verbalisés continuellement sans que des solutions alternatives ne soient avancées par la commune.

C’est pourquoi ils proposent les solutions suivantes possibles :

• Introduisez dans ce quartier également la carte riverains. Pourquoi bien dans la rue Dupré et non pas dans la rue Antoine Baeck?

• Installez un vélobox sur le trottoir surélevé au bout de la rue. Ceci a déjà été demandé à la mi-2013.

• Faites en sorte que le garage ne s’empare pas plus longtemps de l’espace public.

Enfin, une concertation avec les riverains sur cette problématique serait utile, pour qu’ils se sentent davantage impliqués dans la politique communale du stationnement. Voilà pourquoi les questions suivantes :

• Quelle est votre analyse de cette problématique ?

• Quel est votre point de vue quant aux solutions possibles proposées par les habitants ?

• Quelles solutions le Collège va-t-il réaliser et dans quel délai ?

Réponse de Mme l’échevine Christine Gallez au point porté à l’ordre du jour par M. Hannes De Geest relatif à la problématique du stationnement dans la rue Antoine Baeck

Un peu d’histoire : au printemps 2011, un groupe d’habitants de la rue Antoine Baeck se constitue en comité de quartier et demande à rencontrer le Collège pour nous faire part de différents problèmes, entre autres de la  vitesse des voitures et  de l’encombrement du stationnement suite à la mise en zone bleue rue Dupré, etc. Après cette rencontre, nous proposons au comité d’installer ne zone bleue dans cette rue et d’y installer des coussins berlinois.

Nous prenons donc la décision d’instaurer une zone bleue rue Antoine Baeck le 28 septembre 2011 au Conseil communal. Mais nous sommes informés que d’autres habitants de la rue, qui n’ont pas participé aux réunions du comité de quartier, sont opposés à la zone bleue et aux coussins berlinois. Aussi, nous ne mettons pas en application cette mesure afin de rencontrer à nouveau les habitants et de comprendre leurs griefs. Il est clair à l’époque, qu’imposer une zone bleue dans une rue où les habitants sont en conflit nous pose problème, donc nous temporisons les décisions et remettons la mise en œuvre à plus tard.

La situation actuelle évolue par un accroissement d’occupation des zones de stationnement et la nécessité de mettre la rue en zone bleue devient plus urgente. Dont acte. Cela sera fait sans tarder, en fonction des disponibilités en personnel du service Espace public. Les habitants pourront dès lors obtenir une carte habitant et les conflits de voisinage seront moins prégnants. Par contre, je me permets d’insister sur le fait que cela ne règlera rien en soirée pour l’instant. Cela obligera le fameux garage à installer ses voitures en dehors de l’espace public, sauf le soir.

A propos d’un éventuel vélobox sur  cette voirie, le service Mobilité constate qu’il n’a que deux demandes dans cette rue. Pour susciter une demande plus conséquente, un appel à candidature pour les 5 nouveaux vélobox sera repris dans les 2 prochains Jette info. Et si, dans le quartier, il y a suffisamment de demandes, le service Mobilité réfléchira à son emplacement.