Jette Durable

Jette en Tram

Dossier Tram 9

Jette en Brique

Jette Mobile

Réaménagement de l’avenue Charles Woeste – avancements des travaux

Point porté à l’ordre du jour à la demande de M. Pirottin

Le 29 mai 2013, j’intervenais au Conseil au sujet de la planification envisagée pour les travaux Woeste et de la communication urgente aux riverains, à organiser par la Région. Depuis lors, deux avis régionaux ont atterri dans les boîtes aux lettres des riverains. Le premier avis était une invitation à une réunion d’information le 1er juillet 2013, en présence de la Ministre Brigitte Grouwels et des chefs de projets, à propos des phases à venir et des questions pratiques.

Le second avis de Bruxelles-Mobilité portait concrètement sur l’organisation par tronçon et le phasage précis des travaux, eu égard au nombre d’intervenants et à la volonté d’éviter les perturbations. Cet avis mentionnait également les numéros d’appel du fonctionnaire régional dirigeant et de l’entreprise adjudicatrice des travaux de réaménagement du trottoir et de la voirie.

En tant que mandataire et riverain, je me suis réjoui de la transmission de ces informations. Je me suis aussi réjoui que, conformément au souhait exprimé de longue date par la Commune de Jette et les habitants, les travaux étaient planifiés en six phases correspondant à six tronçons de cette avenue, longue d’un kilomètre et coupée en son milieu (axe) par un site de la STIB.

La phase du chantier entre Werrie et Warland (côté impair) – dont le démarrage était prévu le 26 août 20213 – a été entamée avec une semaine de retard. Elle doit normalement s’achever le 12 décembre 213, avant le congé de Noël ! Il me revient que le délai de 3 mois et demi ne serait pas respecté et que la fin des travaux serait reportée fin février 2014.

Le collège peut-il nous informer des raisons précises qu’avance Bruxelles-Mobilité pour justifier un tel retard, source de désagréments prolongés pour les riverains ?

Entretemps, le phase 2 (sur une partie du tronçon 2) a déjà démarré début novembre 2013 entre Warland et Levis Mirepoix (côté impair), alors que le début du chantier de cette phase était prévu pour le 6 février 2014. Le collège peut-il nous informer des raisons précises qu’avance Bruxelles-Mobilité pour justifier la modification de la planification et si cette situation entrainera, au bénéfice des riverains, un achèvement plus prompt des travaux, prévu pour cette phase 2, le 11 août 2014 !

Nous sommes quasi tous convaincus qu’à l’issu de son réaménagement – sollicité il y a plus de 10 ans par la Commune de Jette – l’avenue Charles Woeste retrouvera son lustre d’antan et son côté majestueux. Ceci étant, la durée du chantier Woeste doit, selon la programmation régionale communiquée aux riverains, s’étaler du 26 août 2013 au 30 novembre 2015, soit plus de deux ans sans tenir compte des travaux déjà réalisés par la STIB. Il s’agit d’un chantier complexe en terme de coordination, eu égard du nombre d’intervenants. Il appartient de même à la Région de réduire ou de faire réduire au minimum les désagréments apportés par ce chantier. Le Collège peut-il être le relais ferme de ces préoccupations et requêtes de la population auprès de la Région.

Concrètement, les riverains attendent un nouvel avis de Bruxelles-Mobilité avant les fêtes ! Enfin, le Collège peut-il nous informer des initiatives communales déjà mises en œuvre pour privilégier le stationnement des riverains dans le Quartier durant les travaux ?

Une autre initiative sera-t-elle prise à proximité du parvis Notre-Dame de Lourdes ?

Je relaie ici aussi l’inquiétude grandissante tant des riverains que des citoyens qui exercent une activité professionnelle à proximité immédiate du chantier et dont le chiffre d’affaires est lié aux possibilités de stationnement offertes à leurs clients.

D’avance je remercie le Collège pour l’intérêt qu’il portera à ce point mis à l’ordre du jour et à son souci d’y répondre de manière exhaustive.

Réponse de M. Bernard VAN NUFFEL, échevin, à la question posée par M. Jean-Louis Pirottin relative au réaménagement de la voirie régionale, avenue Charles Woeste

Monsieur le Conseiller,

Je vous remercie pour votre attention régulière et soutenue à cet important chantier régional de l’avenue Charles Woeste.

J’ai constaté avec la même satisfaction que vous que Bruxelles-Mobilité suivant en cela le souhait exprimé par la commune de Jette a planifié le chantier en 6 phases et a bien informé les riverains de ce processus.

Commençons par la première phase, soit de la place Philippe Werrie jusque l’avenue Odon Warland, du côté impair, il y a eu de la part de Bruxelles-Mobilité une erreur de communication sur ce point. Le planning figurant dans le premier avis distribué à tous les riverains de l’avenue annonçait effectivement la fin de la phase 1 pour le 12 décembre 2013 alors que cela ne concernait que les impétrants.  Le deuxième avis, adressé cette fois aux riverains du tronçon concerné, spécifie bien que la phase 1 s’étend jusqu’au 16 février 2014. Le planning général des phases 1 et 2, qui nous a été communiqué par Bruxelles-Mobilité, montre d’ailleurs que le réaménagement des trottoirs et voiries de la phase 1 s’étalera jusqu’à la fin du mois de février. Pendant le congé de Noël, il est prévu de rétablir l’accès aux garages par une piste de chantier.

Nous insisterons auprès de Bruxelles-Mobilité pour qu’une nouvelle communication aux riverains soit réalisée à ce propos avant le congé de Noël.

En ce qui concerne la phase 2, celle-ci a effectivement démarré prématurément afin que les équipes des impétrants présents sur place continuent leur travail et ne quittent pas le chantier. Ceci se fait donc au bénéfice d’un achèvement plus rapide des travaux. Sans cette façon de faire, le chantier durerait de 8 à 10 mois de plus. La communication aux riverains de la zone concernée a été dûment effectuée par Bruxelles-Mobilité et complétée par une communication communale pour les informer du parking temporaire réservé aux riverains du chantier avenue Odon Warland.

Comme vous le savez, le Collège recherche en permanence des solutions pour soulager, au moins partiellement, les riverains des désagréments du chantier. Et une nouvelle zone de stationnement temporaire sera aménagée en épis dans la rue Uyttenhove, le long du parc Huybrechts. Ce qui m’amène aux possibilités de stationnement supplémentaire à proximité du parvis de l’église Notre-Dame de Lourdes, comme je l’ai dit à Monsieur Kamuanga, la zone de chantier sur le parvis n’est pas utilisable pour le stationnement des riverains. La voirie qui traverse le parvis devant l’église doit rester dégagée pour le passage des pompiers. La rue Baron de Laveleye ne permet pas d’augmenter le stationnement. Mais nous ne sommes pas au bout de la réflexion.

L’avenue Notre-Dame de Lourdes sera, comme vous le savez, complètement réaménagée en 2014. Et en attente de ce chantier, du stationnement en épis pourrait peut-être être organisé en mordant partiellement sur les trottoirs qui seront de toute façon renouvelés ensuite. Il est important de rappeler ici que le stationnement même temporaire de véhicules sur les trottoirs entraînera inévitablement une dégradation de ceux-ci et impliquera le renouvellement à moyen terme. Une telle mesure ne peut donc pas être généralisée à la légère au risque de représenter un coût exorbitant pour la commune.